Un aprèm', une nuit, pour se remettre de toutes ces émotions, chutes, peur, crasse ...

Nous petit déjeunons de pancakes, nasi lemak (riz/poulet/poisson séché/sauce ultra pimenté, le tout dans une feuille de bananier pliée en pyramide).

Aujourd'hui, direction plein sud, la ville de Kuala Tembelling afin de rejoindre l'immense lac Bera, situé en dehors des routes touristiques, via les villes de Jerentut et temerlon.

 

DSCN3490DSCN3489

10h00, nous nous installons dans le "local bus" (comprenez, un autocar local, sans agence de voyage intermédiaire, sans clim, avec la chaleur humaine des locaux ne voyant que très peu de touriste dans ce moyen de transport). Arrivés une demi heure après les passagers du minibus surgelé et bondé (qui est parti en même temps que nous) à la première ville étape. Nous prendrons le même car suivant mais avons payé 3,2 Ringgits (0,80€) chacun contre 35 ringgits pour les autres sur ce premier tronçon...

... dans notre autocar, des français avec un état d'esprit "voyage" un peu comme nous. Une famille avec deux enfants, un peu plus jeunes que les nôtres. échanges d'expériences, d'infos. Une belle rencontre un peu trop furtive.

Plusieurs changements de bus. Nous finirons notre épopée en taxi. Aucun car ne dessert l'endroit où nous allons. Durant des kilomètres  (40 minutes) nous ne verrons que des palmiers à huile tout autour de nous jusqu'à l'horizon. De temps en temps, des bouts de forêts sont là, comme des îlots de jungle au milieu des plantations. Mais pour combien de temps ? Les moindres parcelles sont rasées au bulldozer pour planter de jeunes palmiers, dans le lointain, de très hautes cheminées crachent une fumée noirâtre, elles extraient la précieuse huile de palme...

Une barrière avec télécommande à cordelette depuis le poste de garde, elle se lève, ça marche ! Et nous voilà entrés dans le parc naturel du lac Bera. Nous souhaitons faire un tour dessus demain, il a une faune tout à fait originale avec ses poissons sortis tout droit de la préhistoire. Trouverons nous quelqu'un pour naviguer ? Les locaux rechignent à y aller, il parait qu'il est... hanté.

Nuit dans un chalet avec deux chambres, dans ce resort désert, au milieu de la forêt, face au fameux lac. Nous serons seuls avec un gardien pour la nuit (AH!? comme dans le film Shining?).

Vue magnifique sur le lac, diner délicieux, on dort à quatre dans la même pièce, un réflexe depuis la jungle !?

P1200952

P1210019

 

 

 

 

 

 

 


Au matin, la réceptionniste/cuisinière/gouvernante/femme de chambre/caissière téléphone à quelqu'un qui va nous faire faire la ballade en bateau.

Un guide local, non anglophone, non spanishophone et encore moins francophone ! Mais nous expliquant tout sur le lac et ses mangroves. Heureusement que notre Bahassa est d'un bon niveau. Surtout les mains ! Nous déambulerons 1h30 au milieu de ce monde aquatique, avec lors de nos traversés de roseaux et autres palétuviers, quelques araignées maladroites chutant dans notre embarcation qui manquera une fois de chavirer dans la panique de nos ados...

Mi-journée, comme prévu, le taxi est revenu nous chercher, (ouf!) il nous emmène jusqu'à la gare routière de la veille pour prendre un car, direction Kuala Lumpur.

Capitale moderne dans ce pays ne l'étant pas toujours. Après toute cette nature, nous retrouvons nos marques instantanément dans la jungle urbaine.

Une petite maison d'hôtes avec quatre lits superposés, des magasins, des vitrines, Mc do ... le bonheur quoi !

 

DSCN3646

 

Direction les tours Petronnas, la compagnie pétrolière nationale (leur Total à eux!), magnifique vision des tours illuminées sous la lune, magasins de luxe et haute couture...

 

 

 


 

DSCN3691Quelques jours ici , afin de travailler les cours et pour visiter les curiosités locales, temples hindou remplis de macaques effrontés et chapardeurs, monorail, trottoirs climatisés (!), quartiers chinois, indien... et les deux tours jumelles bien sûr ! Nana, malgrès sa phobie du vide est montée comme tout le monde au dernier étage  (86) de la tour la plus haute du monde (452m) (en attendant que celle en construction dans les émirats ne la détrone!). Décidément, elle relève tous les défis de ce voyage ! ça s'appelle le courage.  Je suis fier d'elle !

P1210152

 

 

 

 

 

 

 

P1210269P1210241

P1210225

 

 

Après cette épreuve, je les ai "laché" dans le tout nouveau magasin (une semaine) H&M...

La joie, presque la folie...

P1210155P1210157P1210163P1210160P1210156

Je ne leur ai rien acheté, je crois qu'elles me déteste !

P1210167

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons retrouvé Camille, jeune française, journaliste à Kuala Lumpur que nous avions croisé aux Cameron highlands et qui souhaitait faire un article sur notre belle aventure. La simple interview a finalement duré quelques heures et nous avons diné ensemble tellement le moment était agréable.

P1210326ça y est, l'article est parut dans LE PETIT JOURNAL de Kuala Lumpur (journal destiné aux expat' de la Malaisie et du reste du monde... sur internet), voici le lien :

 http://www.lepetitjournal.com/communaute-kuala-lumpur/127908-insolite-rencontre-avec-une-famille-globetrotteuse-francaise.html  bonne lecture!

merci Camille pour cet article qui restitue bien ce que nous vivons et ressentons durant notre périple, depuis deux mois et demi.

 

Après ces quelques jours nous partons encore plus au sud (Est) pour la ville de Malaka...