Malaka, le charme d'une ancienne ville coloniale, disputée en son temps par les Portugais et les Hollandais, située sur le détroit du même nom qui sépare la Malaisie de Sumatra, la plus occidentale des 16000 îles Indonésienne. Autrefois tristement célèbre pour les pirates qui le sillonais.

DSCN3789

Nous arrivons en milieu d'après midi, tout est bondé, des gens partout, c'est la cohu. Nous ne pourrons pas prendre le premier bus urbain tellement il est plein et le volume de nos sacs ne nous facilite pas la tâche. Après une grosse recherche, nous dégottons une chambre pour quatre, avec un extra bed (comprenez un matelas au sol en plus !). La maison d'hôtes est propre, pleine de charme, avec même une salle à l'étage donnant sur le canal. L'ambiance y est chaleureuse et décontractée et nous finirons même par oublier que notre chambre est ... aveugle !

 

DSCN3784

 

 

 

Le soir nous sortons déambuler dans les rues, c'est un week end de trois jours pour les Malaisiens et le marché de nuit est saturé de monde. Nous prendrons quand même le temps de grignotter des petites mises en bouches ça et là.

DSCN3724Nous dinerons en pleine rue, où des roulottes, intelligemment, ceux sont rassemblées avec tables, chaises et serveurs.

Lendemain matin, 27 octobre, anniversaire d'Anne Marie, je leur accorde une grasse mat' jusqu'à 10h00. Petite escapade matinale pour moi afin de trouver un p'tit dej' sympas... des fruits frais dans le quartier indien que je rapporte, café, thé, chocolats...

Malheureusement, nous devons quitter la maison d'hôtes, le patron, Alain, un Malaisien vivant à Singapour mais ayant une petite affaire ici avec deux potes, avec qui nous avons tout de suite sympathisé, nous annonce qu'il n'a plus de chambre disponible pour ce soir, tout a été reservé avant...

... il nous aide à trouver une autre maison d'hôtes, juste en face, de l'autre côté de la rue.

Je lui fait remarqué que ce n'est pas gentil de nous mettre à la porte le jour de l'anniversaire de Nana...

... confus, il l'embrasse.

Puis quelques minutes plus tard, me dit de ne pas partir tout de suite, il a une course à faire mais nous devons l'attendre...

Il revient, nous fait encore patienter.

...Je profite de cette grace matinée, aujourd'hui je peux c'est mon anniversaire olivier et les filles me réveillent tout en douceur ils m'ont préparé un bon petit déj'....

Alain s'excuse de devoir nous mettre à la porte... Embarrasé, il m'embrasse et me souhaite quand même un joyeux anniversaire...

DSCN3806

Je sens que quelque chose se prépare mais quoi ??? On me dit de monter à l'étage et là tout d'un coup un gros gâteau au chocolat en forme de coeur avec une bougie, quelques bouteilles (qu'Alain est allé me chercher en douce) Nanie et John mettent sur l'ordi la chanson "happy birthday" invitent quelques clients à se joindre à nous et chantent ensemble la fameuse chanson et je souffle ma bougie...

 

 

Instant émouvant, ces personnes qu'hier je ne connaissais pas m'offre ce moment j'en ai eu les larmes aux yeux mais j'ai su me contenir pourtant l'émotion était grande. J'étais loin d'imaginer d'être autant entouré en ce jour loin de la famille et des amis...

P1210334

Pour les remercier nous sommes revenus le soir même avec quelques tiger beer (grand format) pour fêter ça... Nous  nous sommes finalement retrouvés 9 personnes (Alain, Nanie, John, un couple de sud africain et deux singapourienne)... Ambiance délirante et tout ça en anglais s'il vous plaît.

Nous traversons la rue pour aller dans une nouvelle guest house... Deux chambres toujours sans fenêtres finalement on s'y fait bien... Déco retro avec grand ventilateur au plafond et une grande cuisine. Notre hôtesse fort sympathique nous prépare tous les jours de très bonnes patisseries (nous avons eu droit à des tartelettes citron/meringués ou muffins au chocolat et des cookies)... Ca fait du bien !!! Nous profitons de ces quelques jours pour visiter et se promener vers les canaux. Nous décidons de partir pour Singapour et d'y passer deux jours en attendant la venue de Micheline.