Nouvelle-Zélande

New Zealand

Description de cette image, également commentée ci-après  

New Zealand (en)

Aotearoa (mi)

Nouvelle-Zélande (fr)

 
Drapeau de la Nouvelle-Zélande.
Description de l'image New Zealand (orthographic projection).svg.                                            
 
Devise nationale "God Defend New Zealand"
Hymne national God Defend New Zealand[1] God Save the Queen[1]
Administration
Forme de l'État Monarchie parlementaire
Reine - Gouverneur général - Premier ministre Élisabeth II Jeremiah Mateparae John Key
Langues officielles Anglais, maori, langue des signes néo-zélandaise[2]
Capitale Wellington

41°17′S 174°27′E / -41.283, 174.45

Géographie
Plus grandes villes Auckland, Christchurch, Dunedin
Superficie totale 268 680 km2 (classé 74e)
Superficie en eau 1.6%
Fuseau horaire UTC + 12 (été + 13)
Histoire
Indépendance Du Royaume-Uni
Statut de dominion - Ratification du Statut de Westminster 26 septembre 1907 25 novembre 1947
Démographie
Gentilé Néo-Zélandais, Néo-Zélandaise
Population totale (2009) 4 331 600[3] hab. (classé 120e)
Densité 15 hab./km2
Économie
PIB nominal 142 476 978 417$(USD)(2010)
IDH (2010) en augmentation 0,907[4] (très élevé) (3 )
Monnaie Dollar néo-zélandais (NZD)
Divers
Code ISO 3166-1 NZL, NZ
Domaine Internet .nz
Indicatif téléphonique +64
God Defend New Zealand

La Nouvelle-Zélande, en anglais New Zealand, en maori de Nouvelle-Zélande Aotearoa, est un pays de l'Océanie, au sud-ouest de l'océan Pacifique, constitué de deux îles principales (l'île du Nord et l'île du Sud), et de nombreuses îles beaucoup plus petites, notamment l'île Stewart et les îles Chatham. Située à environ 2 000 km de l'Australie dont elle est séparée par la mer de Tasman, la Nouvelle-Zélande est très isolée géographiquement. Cet isolement a permis le développement d'une flore et d'une faune endémiques très riches et variées, allant des kauri géants aux insectes weta et en passant par les kaponga et le kiwi, ces deux derniers étant des symboles du pays.

La population est majoritairement d'origine européenne, tandis que les Maori forment la minorité la plus nombreuse. Les peuples non-Maori d'origine polynésienne, ainsi que les Asiatiques, représentent également d'importantes minorités, particulièrement dans les régions urbaines.

L'histoire de ce pays est l'une des plus courtes du monde, car il s'agit d'un des derniers territoires découverts par l'Homme : en effet les Maori y sont arrivés entre 1050 et 1300[5], tandis que les Européens y débarquèrent en 1642.

Ancienne colonie britannique rattachée à la Nouvelle-Galles-du-Sud jusqu'en 1840, dominion en 1907, puis complètement indépendante depuis 1947 en tant que Royaume du Commonwealth, elle maintient de forts liens avec le Royaume-Uni, ainsi qu'avec l'Australie (pays anglo-saxon le plus proche et partageant une partie de son histoire).

Le pouvoir politique est détenu par le Parlement démocratiquement élu.

La fête nationale est célébrée le 6 février pour commémorer le Traité de Waitangi entre les Maori et la Couronne britannique en 1840.

À l'instar des miracles économiques qui ont eu lieu dans de nombreux pays anglo-saxons comme le Canada, l'Irlande ou l'Australie depuis les années 90 (caractérisés par de très forts taux de croissance et une gestion du pays exemplaire par des politiques favorables au redressement de l'économie), la Nouvelle-Zélande connaît à son tour un période similaire depuis la fin des années 2000. Entre 2008 et 2011, durant une époque ou la conjoncture économique mondiale était mauvaise, la Nouvelle-Zélande a enregistré une progression record de son IDH, passant de la 21e place du classement mondial à la 3e place, derrière la Norvège et l'Australie.

Géographie

La Nouvelle-Zélande est composée de deux îles principales, l'île du Nord et l'île du Sud, et de nombreuses autres plus petites, certaines d'entre-elles étant même assez éloignées, près du centre de l'hémisphère maritime. La superficie totale est de 268 680 km² en incluant les îles Antipodes, les îles Auckland, les îles Bounty, les îles Campbell, les îles Chatham et les îles Kermadec[10], soit un peu moins que l'Italie ou le Japon, et un peu plus que le Royaume-Uni. Le pays s'étend sur plus de 1 600 km sur son axe nord-nord-est et possède 15 134 km de côte[10]. Parmi les autres îles habitées, les plus importantes sont l'île Stewart (au sud de l'île du Sud), l'île Waiheke (dans le golfe de Hauraki), l'île de la Grande Barrière (à l'est dudit golfe), et les îles Chatham (à l'est de l'île du Sud).

L'île du Sud (South Island) est la plus grande ; elle est partagée dans toute sa longueur par les Alpes du Sud (Southern Alps), dont le point culminant est le mont Cook avec ses 3 754 mètres d'altitude. Le mont Cook mesurait 3 764 mètres, mais un glissement de terrain a raboté son sommet de dix mètres le 14 décembre 1991[11]. Elle possède dix-huit sommets supérieurs à 3 000 mètres.

L'île du Nord (North Island) est quelque peu montagneuse, mais marquée par le volcanisme et une activité géothermique. Son point culminant, le mont Ruapehu (2 797 m), est d'ailleurs un volcan en activité. Les paysages tourmentés et étranges de la Nouvelle-Zélande lui ont valu l'intérêt des studios de cinéma et de télévision ; son industrie du tourisme a vu un intérêt accru pour le pays après la sortie des films du Seigneur des anneaux, réalisés par Peter Jackson, lui-même néo-zélandais.

La Nouvelle-Zélande possède d'énormes ressources marines : sa zone économique exclusive est la septième plus grande du monde et recouvre quatre millions de kilomètres carrés, soit plus de quinze fois la taille de sa superficie terrestre[12]. Le pays est parsemé de lacs, particulièrement l'île du Sud, mais le plus grand est le lac Taupo, dans l'île du Nord, avec 616 km². L'eau (y inclus les rivières, fleuves, lacs et glaciers) recouvre 659 km²[10].

La Nouvelle-Zélande est isolée géographiquement. Son plus proche voisin, l'Australie, est situé à 2 000 km au nord-ouest. Les autres terres les plus proches sont le continent Antarctique au sud, la Nouvelle-Calédonie, les îles Fidji et les îles Tonga au nord. Elle fait partie d'un continent appelé Zealandia, à 93 % submergé. Zealandia fait presque la moitié de la taille de l'Australie et est remarquablement longue et étroite. Il y a environ 25 millions d'années, un changement dans les mouvements des plaques tectoniques a commencé à étirer Zealandia avec force. Parmi les régions submergées de Zealandia, on trouve le plateau Lord Howe, le plateau Challenger, le plateau de Campbell, la ride de Norfolk et le plateau de Chatham.

La Nouvelle-Zélande fait partie de la Polynésie et constitue l'angle sud-ouest du « triangle polynésien ».

Climat

La température moyenne quotidienne à Wellington — la capitale, au centre du pays — est de 5,9 °C en hiver et 20,2 °C en été[15]. Le climat de la Nouvelle-Zélande est globalement tempéré, océanique sur la majeure partie du pays ; les températures oscillent entre 0 °C et 30 °C. Les maxima et minima historiques sont 42,4 °C à Rangiora (Canterbury), et -21,6 °C à Ophir (Otago), respectivement[16]. Les conditions climatiques varient beaucoup selon les régions, de très humide dans la région de West Coast sur l'île du Sud à semi-aride dans le bassin de Mackenzie de l'intérieur du Canterbury et subtropical humide au Northland[17]. Des principales villes du pays, Christchurch est la plus aride, ne recevant que 640 mm de précipitation par an, tandis qu'Auckland, la plus humide, reçoit presque le double. Auckland, Wellington et Christchurch ont toutes une moyenne annuelle de 2 000 heures de soleil.