Espagne

Royaume d’Espagne

Reino de España (es)

 

                                                     drapeau esp                                                                                  bandera espanola

                                                                        
  Drapeau de   l'Espagne

 

Armoiries de l'Espagne

 

Devise nationale

Plus Ultra
  (latin : Encore au-delà)

Hymne national

Marcha Real

 

Administration

Forme de l'État

Monarchie   constitutionnelle parlementaire unitaire

Roi

Felipe VI

Président du gouvernement

Mariano   Rajoy

Langues officielles

Espagnol

Capitale

Madrid

     40° 26′ N 3° 42′ O / 40.433, -3.7

 

Géographie

Plus grande ville

Madrid

Superficie totale

505 911 km2
  (classé 52e)

Superficie en eau

1,04 %

Fuseau horaire

UTC +1: (CET);
  Heure d'été: UTC+2: (CEST)

 

Indicatif téléphonique

+34

 

L’Espagne, en forme longue, le royaume d'Espagne, en castillan España et Reino de España, est un pays d'Europe du Sud et, selon les définitions, de l'Ouest, qui occupe la plus grande partie de la péninsule Ibérique. En 2009, le pays comptait 46 millions d'habitants, ce qui en faisait le vingt-neuvième pays au monde pour ce qui est de la population.

L’Espagne est bordée par la mer Méditerranée au sud et à l'est, à l'exception du territoire britannique de Gibraltar et le détroit du même nom qui sépare le continent européen de l'Afrique. Au nord, les Pyrénées constituent une frontière naturelle avec la France, l'Andorre, et le golfe de Gascogne. Le Portugal et l'océan Atlantique bordent l'ouest et le nord-ouest. Le territoire espagnol inclut également les îles Baléares en Méditerranée, les îles Canaries dans l'océan Atlantique au large de la côte africaine, et deux cités autonomes en Afrique du Nord, Ceuta et Melilla, limitrophes du Maroc. Avec une superficie de 504 030 km², l'Espagne est le pays le plus étendu d'Europe de l'Ouest et de l'Union européenne après la France.

Du fait de son emplacement, le territoire espagnol a été l'objet de nombreuses influences externes, souvent simultanément, depuis les temps préhistoriques jusqu'à la naissance de l'Espagne en tant que pays. Inversement, le pays lui-même a été une importante source d'inspiration pour d'autres régions, principalement durant l'ère moderne, lorsqu'il est devenu un empire colonial qui a laissé un héritage de plus de 400 millions d'hispanophones à ce jour.

 

Une des anciennes puissances coloniales européennes, le pays fut une grande puissance politique et économique du XVe au début du XVIIe siècle, et connut un important rayonnement culturel dans toute l'Europe durant le Siècle d'or espagnol (XVIe siècle-XVIIe siècle). Elle commença à perdre de l'influence par la suite, particulièrement tout au long du XIXe siècle et au début du XXe siècle avec la perte de ses colonies, la montée des nationalismes et la multiplication des crises politiques, économiques et sociales qui culminent avec la Guerre civile de 1936 à 1939 suivie d'une longue période de dictature franquiste, conservatrice, militariste et nationale catholique de 1939 à 1975.

Suite à la transition démocratique ouverte à la mort de Francisco Franco en 1975 et au mouvement culturel qui l'a accompagnée, la Movida, l'Espagne est devenue une monarchie constitutionnelle au régime démocratique parlementaire. C'est un pays développé doté de la neuvième plus forte économie mondiale par PIB nominal (douzième à parité de pouvoir d'achat), et d'un niveau de vie « très élevé » (23e au classement IDH en 2012). C'est un membre de l'Organisation des Nations unies, de l'Union européenne, de l'Union latine, de l'OTAN, de l'OCDE et de l'OMC.

Les Arabo-Berbères menés par Tariq ibn Ziyad conquirent le pays en 711. En 756 l'Espagne musulmane (al-Andalus) prit son indépendance, sous le règne des Omeyyades de Cordoue. En 929, le pays se transforme en califat. Au XIe siècle, le califat s'effondre et se fragmente en micro-États, les taïfas ; on en comptera jusqu'à 25. Une certaine unité est retrouvée avec la conquête d'al-Andalus par la dynastie berbère des Almoravides de 1086 à 1142, puis avec celle des Almohades de 1147 à 1212. Al-Andalus se morcelle alors à nouveau en plusieurs taïfas.

Quoi qu'il en soit, malgré ces divisions politiques, al-Andalus est l'un des pôles de l'âge d'or islamique entre le milieu du VIIIe siècle et le milieu du XIIIe siècle, avec des centres au rayonnement culturel important tels que Cordoue, Grenade ou Séville. Une Convivencia ou « Coexistence » s'installe entre communautés musulmanes, chrétiennes et juives, favorisant des échanges culturels et une relative tolérance religieuse à l'égard des dhimmi. Les chrétiens arabisés ou Mozarabes, nombreux dans les villes de Tolède, Cordoue, Séville et Mérida, développent une liturgie, une production artistique et une culture mélangeant maintien des traditions et des rites ibères ou wisigoths et influence arabo-musulmane. Ils conservent, comme les muladi (anciens chrétiens convertis à l'islam et leurs descendants, ou métis d'origines arabo-berbères et ibéro-wisigothiques), au moins jusqu'au Xe siècle (époque où s'intensifie le processus d'acculturation et de substitution linguistique au profit de l'arabe, ainsi que de conversion à l'islam), leurs dialectes romans, transcrits en graphie arabe (aljamiado) et qui sont également pratiqués par les colons arabo-berbères. La plupart de ces spécificités de la communauté mozarabe vont perdurer ou influencer (et être influencées en retour) la culture et la liturgie grégorienne et clunisienne des Chrétiens du Nord après la Reconquista.

Géographie

Localisation et topographie

 

Relief de l'Espagne

Située en Europe de l’Ouest, l'Espagne occupe la plus grande partie de la péninsule Ibérique, qu'elle partage avec le Portugal.

En dehors de la péninsule, le royaume comprend aussi deux archipels (celui des îles Canaries dans l'océan Atlantique et celui des îles Baléares dans la mer Méditerranée), deux villes (Ceuta et Melilla) et quelques îles et îlots au nord du Maroc, comme les îles Chafarinas, Peñón de Alhucemas, Peñón de Vélez de la Gomera ou l'îlot Persil. Par ailleurs, l'Espagne revendique la souveraineté sur le rocher de Gibraltar.

L'îlot d'Alboran, dans la Méditerranée de l'ouest, appartient également à l'Espagne.

L'Espagne est le quatrième plus grand pays d'Europe, après la Russie, l'Ukraine et la France, et le deuxième de l'Union européenne.

Les limites physiques de l'Espagne sont les suivantes : à l'ouest, le Portugal et l'océan Atlantique ; à l'est, la mer Méditerranée ; au sud, le détroit de Gibraltar, qui la sépare de l'Afrique (Maroc); au nord, les Pyrénées, qui constituent une frontière naturelle avec la France, Andorre et le golfe de Gascogne.

Les principaux systèmes montagneux sont les Pyrénées, le système ibérique, la cordillère Cantabrique, le système central et les cordillères Bétiques.

Plusieurs fleuves traversent l'Espagne dont le Duero, l'Èbre, le Tage, le Guadalquivir, le Guadiana, le Jucar et le Segura ; son relief en nombreux plateaux lui donne beaucoup de fleuves côtiers dont la Bidassoa.

Climat

 

Les climats d'Europe d'après la classification de Köppen-Geiger.

Légende des couleurs

  • BWh: Climat désertique chaud
  • BWk: Climat désertique froid
  • BSh: Climat semi-aride chaud
  • BSk: Climat semi-aride froid
  • Csa: Climat méditerranéen subtropical
  • Csb: Climat méditerranéen tempéré
  • Cfa: Climat subtropical humide
  • Cfb: Climat océanique tempéré
  • Cfc: Climat océanique subarctique
  • Dsa: Climat continental tempéré avec des étés chauds et secs
  • Dsb: Climat continental tempéré avec des étés doux et secs
  • Dsc: Climat continental froid avec des étés frais et secs
  • Dsd: Climat subarctique avec des étés secs
  • Dfa: Climat continental humide avec des étés chauds
  • Dfb: Climat continental humide avec des étés doux
  • Dfc: Climat subarctique humide avec des étés frais
  • Dfd: Climat subarctique humide avec des étés froids
  • ET: Climat montagnard
  • EF: Climat polaire

 

[Dérouler][Enrouler]

Il existe trois grandes zones climatiques[28] :

  • Le climat méditerranéen : caractérisé      par un été sec et chaud. Selon la classification de Köppen, il est      dominant dans la péninsule, avec deux grandes nuances : le climat méditerranéen      type (climat Csa), présent dans la partie sud et dans le nord-ouest du      pays, avec des étés moins caniculaires du fait de la proximité de l'océan      ou de l’altitude (climat Csb).
  • Le climat semi-aride (Bsk) : il est      localisé dans un quart sud-est du pays (notamment dans la région de Murcie) mais      aussi autour de Valladolid. Contrairement au climat méditerranéen, la      saison sèche s'étend au-delà de l'été.
  • Le climat océanique : températures d'hiver      et d'été pondérées par l'océan et épisodes de sécheresse moins accentués      et moins réguliers que dans le reste de la péninsule (épisodes pluvieux en      automne et en hiver). Le climat océanique-type est quasi-absent d'Espagne.      Dans certains secteurs d'altitude en Galice et sur les côtes asturiennes      et basques, on a essentiellement la nuance aquitaine, qui diffère du      climat océanique type par les chaleurs d'été plus importantes et plus      orageuses que dans le nord-ouest de l'Europe — température moyenne de juillet      de 21° à Santander contre 16° à Brest ou à Liverpool.

Mis à part certains secteurs humides de montagne, les précipitations sont faibles et le manque d'eau est un problème dans une grande partie de l'Espagne. Les incendies de forêts sont un problème pour toutes les forêts de la péninsule.

Environnement

L'Espagne comptait 40 499 799 habitants au 1er janvier 2000 et 45 116 000 habitants au 1er janvier 2007. En 2014, 46 464 053 personnes peuplent l'Espagne. La densité de population, de 87,41 hab/km², est inférieure à celle de la majorité des autres pays de l'Europe de l'Ouest et sa distribution à travers le territoire national est très irrégulière. Les aires plus densément peuplées se concentrent sur la côte et aux alentours de Madrid, tandis que le reste de l'intérieur se trouve très faiblement occupé.]

Langues

D'un point de vue institutionnel, la langue officielle de l'Espagne est l'espagnol ou castillan mais d'autres langues coexistent avec des statuts différents. Le castillan a le statut de langue officielle dans toute l'Espagne. Dans certaines régions, certaines langues ont un statut de co-officialité avec le castillan. En 2014 un sondage indique que seuls 55 % des Espagnols ont le castillan pour langue maternelle.[]

Principales agglomérations

Les plus grandes agglomérations sont (chiffres 2007) :

  1. Madrid :      5 900 000 habitants
  2. Barcelone :      4 856 579
  3. Valence :      1 764 970
  4. Séville :      1 417 098
  5. Malaga :      1 104 074
  6. Bilbao :      946 000
  7. Asturies :      910 199 (Gijón 380 000, Oviedo 220 000, Avilés 85 000,      Mieres et Langreo)
  8. Alicante-Elche :      741 215 (Alicante 340 000, Elche 290 000)
  9. Baie de      Cadix : 688 076 (Cadix 125 000, Jerez 210 000)
  10. Saragosse :      683 763
  11. Las      Palmas de Gran Canaria : 656 903
  12. Murcie :      633 272