06 juin 2013

Fare, maitai fare (Home, sweet home) (en français: Logis doux logis)

          13h45. Après quarante-cinq minutes d’un vol sans histoire, agrémenté d’un jus de fruit local, l’ATR72 d’Air Tahiti se pose sur la piste de l’aéroport de Moorea. Nous sommes de retour sur notre île, après presque six semaines passées entre Huahine, Bora Bora et Maupiti.         Depuis là-bas, grâce à notre vini (téléphone) et à notre opiniâtreté, une maison nous attend ici. On prend un taxi jusqu’au parking où nous avions laissé la voiture, près du quai des ferries, à... [Lire la suite]