15.12H

 

Voilà un peu plus de deux heures que nous somme en vol, décollage et début de voyage sans souci, j'ai même filmé le décollage grace à le caméra judicieusement placée sous le fusellage de notre Boeing 777.

Ça n'est qu'en arretant le petit bout de vidéo que je me suis rendu compte qu'en fait je venais de démarrer l'enregistrement...

 

#%G&¤RR...

 

Pas grave, on se calle "Alien Convenant" sur nos écrans vidéo. Rapidement, une fois le planché de vol atteind, un apéritif nous est servi, tout en anglais ou en mandarin (j'ai choisi l'anglais, visiblement mon accent Mandarin n'est pas bon. Ou alors c'était en Cantonais!?), suivi d'un repas avionnesque pas trop mal. Les grands verres de Cabernet et/ou de Chardonnay, généreusement servis par notre hotesse asiatique chignon parfait et tailleur rouge et blanc, nous anésthésie définitivement, on entre dans la  nuit, il est 15.25.

Je borde une dernière fois ma chérie et j'essaie à mon tour de dormir...

 

... 6.40H (le lendemain donc, pour vous 13.40H du dimanche), on se pose, j'ai filmé...

La traversée de l'aéroport est interminable, on passe l'immigration, on récupère notre gros sac.

Je cherche le Guide du routard avec toutes les anotations et même la fiche de change préparée avec soin à l'avance pour avoir sous les yeux rapidements des valeurs repères...

... et là, c'est le drame.

...J'ai oublié l'ensemble dans le dossier du siège devant moi dans l'avion!

Échange de points de vues.

... On a failli divorcer; enfin... Surtout Nana!

Pour un voyage d'anniversaire de mariage ça commence fort!

 

Bref, la loose, plus de repères, plus de trucs et astuces, plus rien. Les visites prévues, les points d'interets...

Métro, puis on arrive largement en avance sur l'horaire prévu à notre hôtel afin de laisser le sac. Notre chambre est prête, ils nous remettent les clefs.

L'hotel, (Ritz Carlton) est immense, magnifique, feutré, la classe à tous les niveaux, des Ferraris, Porsches, Bentley en nombre et autre Roll's tronent fièrement devant l'entrée.

 

 

DSCN6864DSCN6860

On déboule là dedans, en tenus de baroudeurs, après 27 heures de voyage et les mines et l'odeur qui vont avec, le tout surmonté d'un monstrueux sac avec des patchs de drapeaux cousus.

Chaque groom, assitant (/te) qui nous croise, nous interpèle gentillement et nous demande où nous allons...

Bon, on n'a pas le look.

La chambre est géniale avec une vue incroyable. 113Ème étage, Nana n'a (je sais) même pas le vertige!

Un minibus local, une traversée dans le mythique Star Ferry et nous voilà sur Hong Kong Island. Ça grouille de monde, nous sautons dans un trolley à impérial (héritage Britannique oblige) et nous voilà partis pour une visite de la ville. J'ai choisi le mauvais sens... décidément.

On marche, on déambule, on se promène et on piétine toute la journée. Nous finissons par trouver quelques points d'interets comme l'incontournable vue sur tout Hong Kong et on y monte (après une grosse heure de queue) en cable car (un funiculaire tiré par cable).

 

DSCN6913DSCN6956

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour vers l'hôtel, bus et un grignotage Cino/Japonais à un comptoir apaisent nos estomacs toujours vides (pas trouvé le quartier des petits restos) (!).

Arrivés à la chambre, la douche finale et nos vêtements propres nous détendent.

À l'accueil ce matin, j'ai fais réserver une table pour notre apéritif de ce soir au bar de l'hôtel, le plus haut du monde s'il vous plait, dress code oblige, tenue smart obligatoire (on avait prévu!).

Bref, pas de tongues à Hong Kong (ça me faisait plaisir de le faire)!

L'Ozone, ce nom à cause de sa hauteur. Ambiance super, vue époustoufliflante!

On trinque à nos vingt ans avec quelques allusions, en évitant de nommer "guide du routard" dans nos phrases... il semblerait qu'elle m'aime toujours! Ouf.

DSCN6975

Nuit sans description, nan mais ho!

Petit déjeuné de fou, toujours avec vue dans une salle juste magique.

 

20171106_02050420171106_020353

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On profite de la piscine, jaccuzzi sur la terrasse.116 étage.

 

DSCN698720171106_031302

Nous repartons, check-in en sous sol de l'hôtel de notre gros sac et nous partons juste avec nos cartes d'embarquements et nos appareils photos.

Nana écoute son instinct et nous dégotte des rues comme on voulait, mélangé à la foule de ce lundi matin. Grignottages et essais de nouvelles textures et/ou aliments. Top. Tout comme on aime.

 

P1340966P1340971

 

P1340986P1340989

 

P1340998

 

Notre vol est dans deux heures.

 

Direction la Birmanie, enfin la République Démocratique du Myanmar.

L'aventure continue...